CINÉMA | Ciné-Première : Chanson douce de Lucie Borleteau

Jeudi 12 décembre à 20h30 | Première régionale, en présence de Lucie Borleteau.

L’IFJ – Romain Gary et la Cinémathèque de Jérusalem sont très heureux de vous annoncer leur nouveau rendez-vous Ciné-Première :
La dernière séance de l’année 2019 aura lieu
jeudi 12 décembre à 20h30 
à la Cinémathèque de Jérusalem
Nous accueillons, en parallèle à sa sortie française, le film de Lucie Borleteau, Chanson douce.
en présence de la réalisatrice, Lucie Borleteau
en français, sous titres en hébreu
Synopsis : Paul et Myriam ont deux enfants en bas âge. Ils engagent Louise, une nounou expérimentée, pour que Myriam puisse reprendre le travail. Louise se montre dévouée, consciencieuse, volontaire, au point que sa présence occupe une place centrale dans la famille. Mais très vite les réactions de Louise deviennent inquiétantes.
avec Karin Viard, Leïla Bekhti, Antoine Reinartz
en français, ST hébreu.
Dialogue avec Lucie Borleteau, à l’issue de la projection (en français – traduction en hébreu).
“Ce drame familial est basé sur le best-seller de Leila Slimani, Prix Goncourt 2016. Lucie Borleteau a subtilement réussi à transformer ce roman en thriller psychologique.”

 

Invitations pour les abonné·e·s de la médiathèque et les étudiant·e·s des cours de français, (sur présentation de votre carte) dans la limite des places disponibles (IFJ : 02.6243156 #2),
ou billetterie payante auprès de la Cinémathèque : https://www.jer-cin.org.il

Lucie Borleteau rencontrera les étudiant·e·s de l’IFJ le mercredi 11 décembre, de 18h à 19h30 à l’occasion d’une masterclass.

 

Diplômée de Ciné-Sup à Nantes, Lucie Borleteau débute sa carrière chez Why Not Productions. Elle y apprend à faire des films, collabore à l’écriture du scénario de White Material de Claire Denis, devient assistante réalisatrice pour Lou Ye (Love and Bruises) et Arnaud Desplechin. Après quelques courts métrages, elle réalise son premier long, Fidelio – L’odyssée d’Alice, nommé au César 2015 du meilleur premier film. A travers ce portrait d’une mécanicienne sur un cargo, la réalisatrice questionne les mythes, les rites et la question du genre. En 2016, Tonie Marshall, alors productrice, lui confie la réalisation de Cannabis, une mini-série télévisée diffusée sur Arte sur l’économie de la drogue entre la France et l’Espagne.