JUSQU’AU 30/11/2017 | EXPOSITION | Walking Distance

Découvrez le travail de Chantal Stoman, photographe française, qui nous parle de la cité hiérosolymitaine en ces mots :

“Je n’y vis pas mais Jérusalem m’est familière, elle me fascine. C’est une ville qui ne ressemble à nulle autre, un lieu à part, plein de mystères. Rabbi Nachman de Braslav, le conteur visionnaire du hassidisme ukrainien, aimait à dire qu’il lui suffisait de marcher n’importe où pour se diriger vers Jérusalem. Et ajoutait : « Il existe une ville qui renferme toutes les villes du monde. Et dans cette ville, il y a une rue qui contient toutes les rues de la ville. Dans cette rue il y a une maison qui domine toutes les autres maisons. Dans cette maison se trouve un homme en qui tous les hommes se reconnaissent. »… Jérusalem ville unique dans sa multiplicité, qui s’offre généreusement mais se dévoile avec lenteur.

À travers ce projet, j’ai voulu en esquisser les contours, les détails, le quotidien, traduire sa lumière unique que beaucoup disent exceptionnelle et révéler sa pierre aux nuances si particulières.

Walking Distance, c’est l’histoire d’une passion, d’un attachement profond au lieu, qui s’ancre dans sa roche, dans sa face visible et secrète.”

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de l’artiste en cliquant >> ICI << !

Le vernissage de l’exposition aura lieu
Jeudi 26 octobre à 18:30
à l’IFJ – antenne Romain Gary, au 9 Kikar Safra.

Entrée libre !