Jusqu’au 26/01/2018 | EXPOSITION | מדרגות • MADREGOT • همدرجوت

Une Jérusalem à l’encre et à la plume !

C’est ce que Guillaume REYNARD, illustrateur pour petits et grands, nous fait découvrir au travers d’une quarantaine de dessins grand format. Durant six semaines, Guillaume a arpenté la région, à la recherche des souvenirs d’un précédent séjour, il y a quelques années… De cette quête à travers temps, espace et mémoire, sont nées des esquisses au crayon, affirmées à l’encre, animées à la peinture.

C’est en ces termes que l’illustrateur – entre autres talents – nous parle de son projet et de son expérience :

« C’était au siècle dernier, je venais d’obtenir mon diplôme de designer. Par téléphone, j’ai décroché un stage dans une agence à Ramat-Gan. J’ai pris l’avion. J’ai atterri.

Peu à peu, j’ai oublié le design et préféré le dessin… À Tel-Aviv j’ai parcouru le marché aux puces en tous sens, bu des Maccabi jusqu’à tard sur la plage, participé aux dîners de shabbat et aimé les maisons Bauhaus délavées. Dans les ruelles de Jérusalem mille fois je me suis perdu, chaque fois sur un toit j’ai retrouvé mon sens de l’orientation. À Haïfa, sur le plateau du Golan, à Jéricho, partout j’ai emporté cet épais cahier de comptes sur lequel j’avais choisi de dessiner. J’y ai répertorié toutes mes impressions et tous mes ressentis par écrit et en croquis. Dans ce livre de comptes que l’on appelle aussi un brouillard.

Ma pratique du dessin a évolué. Plus de vingt ans ont passé. Et me voilà de retour… À partir de ce vieux carnet de croquis, j’ai donc redessiné les lieux que j’avais visités et esquissés des années plus tôt. Je me suis confronté à une réalité simple : le temps passe, les choses, les lieux, les êtres ne sont plus les mêmes. Ou ne sont plus.
Aussi, j’ai peu à peu profité de la chance qui m’a été accordée de travailler le dessin sur un temps long, pour me tourner vers une Jérusalem que je ne connaissais pas, vers des décors que je n’avais pas perçus jusque-là et glaner quelques histoires insensées. Je propose de présenter à l’Institut français de Jérusalem – antenne Romain Gary, tous les dessins de ce séjour qui m’aura tant fait progresser, dans une exposition intitulée MADREGOT. »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de l’artiste en cliquant >> ICI << !

Le vernissage de l’exposition aura lieu
Jeudi 07 décembre à 18:30
à l’IFJ – antenne Romain Gary, au 9 Kikar Safra.

Entrée libre !
Exposition ouverte jusqu’au 26.01.2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *